ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Accidents Collectifs Suivis par la FENVAC

Annecy : six mois après l’explosion de la rue du Forum, rien n’a avancé

02/07/2019

En décembre dernier, une fuite de gaz provoquait l’explosion d’un immeuble situé rue du Forum à Annecy, et son évacuation. Six mois plus tard, la situation n’a toujours pas évolué.

L’accès à l’immeuble est toujours interdit mais cela n’empêche pas les squatters de pénétrer dedans.

Les traces de l’explosion sont toujours présentes. Dans la nuit du 1er au 2 décembre dernier, une fuite de gaz dans un appartement situé au premier étage faisait exploser entièrement l’immeuble du 7 rue du Forum.

Deux personnes perdaient la vie, plusieurs étaient blessées et la violence du choc provoquait des dégâts dans tout le quartier. Suite à ça, tous les habitants de l’immeuble étaient relogés.

L’enquête toujours en cours

Six mois après, force est de constater que la situation est toujours la même. « Une enquête est en cours pour identifier les causes de l’explosion. Tant que cela n’est pas résolu, on ne peut rien faire de l’immeuble » explique Dominique Puthod, maire délégué d’Annecy.

Les habitants sont donc toujours relogés (voir ci-dessous) mais pas laissés de côté pour autant. « Nous organisons régulièrement des rencontres avec eux pour faire le point sur la situation et assurer un suivi », assure l’élu.

Des nuisances dans le quartier

En attendant, l’immeuble est toujours intact. Si jusqu’à peu, des agents de sécurité se relayaient pour veiller à ce que personne ne pénètre dans l’immeuble, ce n’est plus le cas.

Et des perturbations ont été constatées ces dernières semaines. « Il y a plusieurs personnes qui viennent squatter dans les décombres. Ça fait du bruit et on ne se sent pas en sécurité » se plaint une voisine de la copropriété.

La Ville s’interroge sur les solutions à trouver, après avoir constaté plusieurs intrusions. « Comment sécuriser l’immeuble ? Est-ce qu’il faut murer les portes pour empêcher l’accès ? » se questionne Dominique Puthod. Il assure qu’une réunion de voisinage devrait être organisée prochainement.

F.B
L’EssorSavoyard.Fr