ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Revue de presse

Courchevel : après l’incendie meurtrier, l’élan de solidarité pour aider les victimes

21/02/2019

JPEG - 70.1 ko

Il y a un mois, presque jour pour jour, deux personnes ont perdu la vie lors d’un incendie dans un bâtiment hébergeant des saisonniers à Courchevel. S’en est suivie une grande vague de solidarité pour aider les personnes sinistrées.

Après le drame, la mobilisation. Quelques heures après l’incendie de l’Isba, un impressionnant élan de solidarité, né sur les réseaux sociaux, s’est déployé dans la station. Outre les messages de soutien, les collectes de vêtements (lire ci-contre) et les aides apportées par la mairie ou le groupe Tournier. Une cagnotte a été mise en ligne sur Leetchi. Au total, plus de 14 600 euros ont été collectés. « Je ne pensais pas que l’on atteindrait une telle somme », reconnaît Aurélie Donnet, du club des sports de Courchevel et instigatrice de la cagnotte.

Le Lions club et “France victimes” se mobilisent

La solidarité ne s’est pas arrêtée là. Dans le même temps, de nombreux anonymes et des socioprofessionnels ont fait des dons par chèques. Des soirées ont été organisées dans des établissements de la station et l’intégralité des frais d’inscription d’une course de ski alpinisme a permis au club organisateur, “Courchevel sports outdoor”, de réunir 1 000 € pour les victimes.

77 victimes recensées

C’est à “France victimes” de contacter les sinistrés et de leur reverser la totalité de l’argent collecté depuis le 20 janvier. « En lien avec les autorités judiciaires, l’Avij des Savoie, une association d’aide aux victimes, a recensé 77 personnes touchées par cet incendie, développe Olivia Mons, responsable communication de “France victimes”. Il s’agit des saisonniers présents, ou non, dans le bâtiment lors du drame et qui ont tout perdu. Mais aussi des témoins qui ont été choqués et/ou blessés… ».

Toutes les informations sont à retrouver dans nos éditions "papiers" et "numériques" de nos éditions savoyardes.

Source : Le Dauphine
Auteur : Guillaume Armand
Date : 21/02/2019