ASSOCIATION FENVAC - 6 rue du Colonel Moll - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Revue de presse

Crash d’hélicoptère à Courchevel : ouverture d’une enquête pour homicides et blessures involontaires

12/02/2021

Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Mercredi 10 février 2021 à 16:41

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/crash-d-helicoptere-a-courchevel-ouverture-d-une-enquete-pour-homicides-et-blessures-involontaires-1612971307

Le parquet d’Albertville annonce mercredi l’ouverture d’une enquête pour homicides et blessures involontaires après le crash d’un hélicoptère qui a fait deux morts et trois blessés mardi en fin d’après-midi à Courchevel en Savoie. Les premières constatations sur l’épave sont difficiles en raison du lieu de l’accident et de la météo.

Le cadre du vol pas encore déterminé

Dans un communiqué, la procureure de la République d’Albertville précise que "le cadre du vol n’est pas déterminé de manière certaine" à ce stade de l’enquête.

L’appareil, un hélicoptère privé BELL 206 JET RANGER 3 s’est écrasé à près de 2.300 mètres sur la crête du Mont Charvet, située entre le lac de Rosière et la Dent du Villard. "Les secours ont été alertés par un groupe de neuf personnes dont certaines d’entre elles ont vu l’hélicoptère chuter au sol", ajoute Anne Gaches.

Des victimes de 54 à 72 ans

Les cinq personnes de nationalité française à bord, dont les deux vacanciers décédés, sont âgées de 54 à 72 ans. L’appareil était piloté par son propriétaire, Patrick Lepeudry, un commerçant bien connu de la station de Tarentaise, lui même grièvement blessé et hospitalisé au CHU de Grenoble. Les deux autres passagers ont été transportés plus légèrement blessés à l’hôpital d’Albertville-Moûtiers.

"J’imagine qu’ils étaient partis pour une petite balade" a réagi sur France Bleu Pays de Savoie le frère de Patrick Lepeudry, "ils ont décollé en fin d’après-midi une heure seulement avant le confinement. Il n’y avait pas de déplacement prévu, c’était plus pour le plaisir du coucher de soleil. Mon frère est un pilote très aguerri qui vole depuis longtemps. Il est reconnu pour ça", a déclaré Jean-Michel Lepeudry.

L’enquête est confiée à la Section de recherches de la gendarmerie des transports aériens, en co-saisine avec la Section de recherches de Chambéry, le groupement de gendarmerie de la Savoie et le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice. L’AVIJ des Savoie, association d’aide aux victimes, est saisie pour se mettre en lien avec les victimes et leurs familles.

Lire aussi :

12/02/2021 Crash d’hélicoptère à Courchevel : ouverture d’une enquête pour homicides et blessures involontaires
11/02/2021 Accident de Boeing en Indonésie : les automanettes montraient une « anomalie » - Lire l'article