DÉRAILLEMENT DU TRAIN À BRÉTIGNY I HUIT ANS APRES, LES VICTIMES SE RÉUNISSAIENT HIER EN HOMMAGE AUX DISPARUS ET BLESSES DANS L’ACCIDENT

"Le 12 juillet 2013, un train au départ de Paris Austerlitz et à destination de Limoges déraillait en gare de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne, sur le tracé de la ligne C du RER causant la mort de 7 personnes et en blessant de très nombreuses dont certaines sont handicapées à vie. Il transportait 385 passagers à son bord.

Au total, 500 secouristes et 300 agents de la SNCF avaient été envoyés sur les lieux. Les habitants s’étaient sont aussi mobilisés pour aider les secours.

A l’origine de l’accident, la défaillance d’une éclisse, une pièce métallique de 10 kilos servant à fixer deux rails dans l’aiguillage, qui s’étant détachée, a été projetée entre deux rails, provoquant le déraillement.

La SNCF et l’ex RFF aujourd’hui SNCF Réseau mises en examen dans un premier temps pour « homicides et blessures involontaires » dans cette affaire, ont été renvoyées devant le Tribunal correctionnel d’Evry.

Hier, comme chaque année depuis l’accident, une commémoration était organisée à la gare de Brétigny. Les victimes rassemblées aux côtés de Thierry GOMES et Jean-Luc MARISSAL, Président et Vice-président de l’association Entraide et Défense des Victimes de la Catastrophe de Brétigny ont vécu avec une émotion particulière ce dernier moment de recueillement avant un procès tant attendu et programmé en 2022.

La Présidente de la FENVAC, Marie-Claude DESJEUX, s’est associée à cet instant essentiel pour la reconstruction des victimes.

Enfin, après neuf années, le procès se déroulera du 25 avril au 17 juin 2022, devant le tribunal correctionnel d’Evry. La SNCF, SNCF Réseau et le dirigeant de proximité lors des faits comparaîtront pour homicides involontaires et blessures involontaires.

La FENVAC, très sensible aux questions sécuritaires relatives aux réseaux ferroviaires, sera présente lors de ce procès à venir et pleinement mobilisée aux côtés des victimes lors de ce moment judiciaire primordial dans leur parcours de résilience.

Nous leur adressons tout notre soutien et rendons hommage aux victimes.

Nous n’oublions pas."

Retrouvez le discours du Président de l’association Entraide et Défense des Victimes de la Catastrophe de Brétigny :

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC