EXPLOSION DE LA RUE DE TRÉVISE – LE SOS DES ASSOCIATIONS DE VICTIMES

Les associations de victimes, VRET et Trévise Ensemble, fédérées par la FENVAC, poussent un véritable cri d’alerte. 


Plus de 2 ans après le drame, alors que les négociations sont au point mort, et que l’espoir d’un accord amiable n’a jamais été aussi lointain pour les victimes de l’explosion de la rue de Trévise, les associations de victimes ont officiellement indiqué aux différents institutionnels, et notamment à la Ville de Paris, à la DIAV et au ministère de la justice, qu’elles ne participeraient plus aux différentes réunions tant que celles-ci ne mettraient pas tous les acteurs concernés autour de la table, alors que les différentes problématiques ont déjà toutes été soulevées au cours des dizaines de concertations déjà organisées au fil des derniers mois, et qu’une réunion décisive doit avoir lieu ce 10 juin en l’absence notamment de GRDF, de la FFA, ou encore des associations de victimes, pourtant en premier lieu concernées.

Par ce courrier, les associations de victimes ont également transmis le projet d’accord-cadre, fruit d’un travail collaboratif orchestré par la FENVAC et le cabinet BIBAL, qui permettrait une indemnisation amiable, rapide et intégrale des victimes.

Si les associations de victimes sont ouvertes à la discussion et à la négociation sur les termes de cet accord cadre, celui-ci n’étant pour l’heure qu’un projet proposé par la FENVAC et donc qu’un document de travail pouvant être amendé, aucune collaboration n’est en revanche désormais plus envisageable tant qu’un accord de principe n’aura pas été trouvé sur le choix de l’accord cadre comme modalité d’indemnisation des victimes de cet accident.



A ce jour, aucune réponse officielle n’a été apportée à ce courrier. 



Vous trouverez en pièce jointe l’intégralité du courrier adressé aux institutionnels.

Retrouvez également le lien vers l’article du parisien qui traite de la situation d’impasse dans laquelle se trouvent les victimes de ce drame : https://www.leparisien.fr/paris-75/...

Crédits Photos : (Carl Labrosse/AFP)

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC