ASSOCIATION FENVAC - 6 rue du Colonel Moll - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Actions FENVAC

MEMOIRE I HOMMAGE AUX 4 PERSONNES QUI PERDAIENT LA VIE DANS L’ATTENTAT DE TREBES IL Y A TROIS ANS.

23/03/2021

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le 23 mars 2018, un individu volait une voiture sur un parking à Carcassonne, tuant le passager et blessant très grièvement le conducteur. Il blessait ensuite par balle un CRS qui rentrait de son footing avec trois autres coéquipiers.

Le tueur continuant sa course, se garait sur le parking du Suber U de Trèbes avant de rentrer dans le magasin et d’atteindre mortellement le boucher ainsi qu’un client.

Le terroriste finissait par se retrancher dans la salle des coffres où l’hôtesse d’accueil du magasin s’était cachée.

Ce dernier réclamant la libération de Salah Abdeslam tandis que les forces de l’ordre arrivaient sur place, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame se proposait comme otage en échange de la libération de l’hôtesse d’accueil. Il était finalement assassiné après plus de 2h30 passées avec le terroriste.

A la suite de cette terrible attaque, huit personnes ont été mises en examen et plusieurs placées en détention provisoire.

Ce 23 mars 2021, hommages et témoignages se sont succédés à Trèbes. Les gendarmes de Carcassonne ainsi que le maire de Trèbes y étaient notamment présents. Lors de ce moment de recueillement, une minute de silence a été observée ainsi qu’une gerbe de fleurs déposée.

Les rescapés et proches de victimes profondément marqués par l’attaque et tentant de se reconstruire, sont aujourd’hui dans l’attente d’une date de procès qui comptera plus de 75 parties civiles et pour lequel la FENVAC sera pleinement mobilisée.

Aujourd’hui, nous rendons hommage aux quatre victimes décédées et adressons tout notre soutien et nos pensées à leurs proches ainsi qu’aux rescapés injustement et tragiquement attaqués ce 23 mars 2018.

Nous n’oublions pas.


Crédit Photo FranceInfo