PROCÈS DU 13-NOVEMBRE. LE PRÉSIDENT ANNONCE LA DIFFUSION DE CERTAINES IMAGES DU BATACLAN

Accusés silencieux. Après Mohamed Abrini mardi et Salah Abdeslam hier, plusieurs accusés sont entendus aujourd’hui par la cour : Mohammed Amri, qui a loué une des voitures des commandos, Osama Krayem et Sofien Ayari, soupçonnés d’avoir été missionnés pour commettre un attentat à l’aéroport de Schipol, et Mohamed Bakkali, qui aurait apporté un soutien logistique à la cellule terroriste. Si Mohammed Amri a tenté, avec peine, de fouiller dans sa mémoire, les trois autres accusés ont choisi d’exercer leur droit au silence à nouveau.

Bataclan. Depuis le début du procès, la diffusion d’images et d’un enregistrement sonore de l’attaque du Bataclan fait débat. Jusqu’à présent, la cour s’est voulue prudente mais plusieurs voix, dont celle d’Arthur Dénouveaux, président de l’association Life for Paris, se sont élevées en faveur de leur diffusion. La question a été à nouveau soulevée aujourd’hui. De nombreux avocats ont plaidé pour, au nom des parties civiles. Le président a autorisé la diffusion, demain en début d’audience mais sans diffusion via la webradio.

Crédit photos : Date : 31 mars 2022 Auteur : Mélissa BOUFIGI Source : Ouest-France

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC