ASSOCIATION FENVAC - 6 rue du Colonel Moll - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Actions FENVAC

PSYCHOTRAUMATISME I L’ASSOCIATION "LA CAPE", PREMIERE ASSOCIATION DE FRANCE DE CHIENS GUIDES POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

19/02/2021

Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est avec beaucoup de curiosité et d’enthousiasme que l’équipe de la FENVAC a rencontré M. Benjamin Borg, président fondateur de l’association la CAPE, créée en juin 2020, qui vise à porter assistance aux personnes souffrant de troubles psycho-traumatiques.

Permettant de sortir du cadre traditionnel de la psychologie et de la psychiatrie, M. Borg nous a expliqué le but de son association : éduquer des chiens, pour la plupart des golden retriever, afin de porter assistance, dans un premier temps, aux personnes suivantes : les victimes d’attentats ; les primo-intervenants et les militaires.

Fort d’une expérience professionnelle en tant que sapeur-pompier professionnel et éducateur canin, M. Borg a eu l’idée de créer cette association, une première en France, mais qui a déjà fait ses preuves à l’étranger.

Quelques exemples d’associations étrangères :

- Australie https://www.assistancedogs.org.au/services/ptsd-service-dog/

- Royaume-Uni : https://www.servicedogsuk.org/

- Etats-Unis : https://www.thisableveteran.org/

Pour mieux illustrer le rôle du chien auprès de la personne, voici quelques exemples de tâches spécifiques que l’animal est en capacité d’effectuer :

- Ramener la personne au présent lorsqu’elle souffre de dissociation ;
- Proposer des comportements pour contrer la panique, les flashbacks et les crises d’angoisse ;
- Allumer les lumières et réveiller le maître s’il a une terreur nocturne, améliorant ainsi son sommeil ;
- Conduire une personne en toute sécurité à une sortie de bâtiment en cas d’anxiété ou de crise de panique ;
- etc.

D’après l’association, la liste des bénéfices serait grande :

- Un sentiment de but et d’indépendance ;
- La capacité de « ressentir » et de vivre ;
- La capacité de sortir, de ne pas s’enfermer, de se réengager avec la communauté ;
- etc.

La FENVAC, toujours à l’écoute de nouvelles méthodes pouvant favoriser la résilience des victimes de drames collectifs, tenait à faire découvrir cette initiative novatrice.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de l’association : https://www.lacape.org/