ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Revue de presse

Qui est Arnaud Beltrame, ce gendarme qui a "sauvé des vies" en prenant la place d’une otage ?

23/03/2018

JPEG - 50.1 ko

Arnaud Beltrame, lieutenant-colonel de 45 ans, s’est livré au preneur d’otages Radouane Lakdim en échange de la libération d’une femme. Il est mort des suites de ses blessures. Il est le héros des attaques de l’Aude. Arnaud Beltrame est entré courageusement dans le Super U de Trèbes, après avoir déposé son arme, pour prendre la place d’une otage.

Un employé et un client venaient d’être tués par le terroriste Radouane Lakdim. Ce dernier lui a tiré dessus avant que le RAID ne lance l’assaut. "Il lutte actuellement contre la mort", a annoncé le président de la République Emmanuel Macron.

"Il s’est substitué à l’otage que le terroriste tenait pour se protéger, un acte d’héroïsme comme en sont coutumiers les gendarmes, les policiers qui s’engagent au service de la nation", lui avait rendu hommage un peu plus tôt le ministre de l’intérieur Gérard Collomb.

"Son acte mérite la reconnaissance de la Nation".

UN GENDARME EXPÉRIMENTÉ

Né à Etampes, dans l’Essonne, Arnaud Beltrame est un gendarme expérimenté ayant débuté sa carrière en 2001. Il est issu du recrutement de l’école militaire interarmes (EMIA) de Saint-Cyr. Il est marié et n’a pas d’enfant.

D’abord nommé dans un peloton de véhicules blindés à Satory (de 2002 à 2006), il a ensuite rejoint le premier régiment d’infanterie (RI) de la Garde républicaine (en charge de la protection du président de la République), jusqu’en 2010.

De 2010 à 2014, il a été chef de la compagnie d’Avranches dans la Manche, puis officier d’état major à Paris de 2014 à 2017. "C’est un homme qui n’a peur de rien, qui va à l’affrontement, qui est présent", a déclaré à son sujet à Ouest-France Guénaël Huet, ancien député de la Manche, qui a eu l’occasion de travailler avec l’officier.

En 2012, Arnaud Beltrame avait été fait chevalier de la Légion d’Honneur.
C’est en 2016 qu’il accède au rang de lieutenant-colonel. Il a été nommé officier adjoint au commandement du groupement de gendarmerie de l’Aude en août dernier.

UNE SIMULATION PRÉMONITOIRE

Arnaud Beltrame avait organisé en décembre dernier un exercice de simulation d’attentat dans des bâtiments d’EDF à Carcassone, raconte La Dépêche du Midi.

Le scénario ? "Une tuerie de masse... dans un supermarché". Le gendarme avait à l’époque expliqué que l’objectif de ce type d’entraînement était "d’améliorer l’intervention des forces de l’ordre en cas d’attentat".

Une fiction qui est devenue une triste réalité.

Source : Nice Matin
Auteur : La Rédaction
Date : 23/03/2018