ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Actes de terrorisme Suivis par la FENVAC

Villejuif

Attentat

19/04/2015

Date  : 19 avril 2015
Lieu : Villejuif (94)
Victime : une victime décédée

A la suite d’un appel du SAMU le 19 avril 2015, les effectifs du Commissariat de Sécurité Publique du 13ème arrondissement de Paris prennent contact avec Sid-Ahmed GHLAM, qu’ils trouvent blessé à la jambe sur la voie publique.
Alors que Sid-Ahmed GHLAM est transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière afin d’y subir des soins, les premières diligences des effectifs primo-intervenants permettent de constater que des traces de sang remontent jusqu’à son véhicule.

A l’intérieur de celui-ci, sont découverts un fusil mitrailleur AK-47 avec 3 chargeurs garnis, un pistolet automatique garni, un gyrophare et deux gilets tactiques, l’un contenant un gilet pare-balles, l’autre contenant une seconde arme de poing.
Dans le véhicule sont également trouvés de nombreux papiers manuscrits montrant que Sid-Ahmed GHLAM était susceptible de vouloir commettre une action violente.

Au regard de ces éléments, la Section anti-terroriste de la Brigade Criminelle de Paris est saisie, conjointement à la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure).

La perquisition diligentée à son domicile, au sein d’une résidence étudiante, permet la découverte de 3 autres kalachnikovs avec des chargeurs, 3 gilets pare-balles, 3 gilets tactiques, 3 cartouchières, un gyrophare, 2 lampes torches, 4 chargeurs de talkie-walkie, 4 portes radios de ceinture, mais également plusieurs supports numériques et un drapeau de la « Shahada ».

Sid-Ahmed GHLAM fait alors l’objet d’un placement en garde à vue en milieu médicalisé.

Parallèlement, le même jour, les sapeurs-pompiers du Val de Marne sont requis pour un feu de véhicule.
A leur arrivée, ils constatent un incendie couvant à l’intérieur de l’habitacle d’un véhicule et le corps inanimé d’une femme assise sur le siège du passager avant. Il s’agit d’une jeune femme de 32 ans, Aurélie CHATELAIN.
Une douille est découverte au sol du véhicule de la victime.

Le 21 avril 2015, le Laboratoire Central qui a analysé la douille avise la Brigade Criminelle de Paris que celle-ci a les mêmes caractéristiques que celles du pistolet analysé dans le cadre des investigations dont faisait l’objet Sid-Ahmed GHLAM.