ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Revue de presse

Toulouse : 17 ans après AZF, ils partagent leur long combat judiciaire dans un livre

21/09/2018

JPEG - 72 ko

Le 21 septembre 2001, l’usine AZF explosait à Toulouse. Après des années de combat sur le terrain judiciaire, des parties civiles ont décidé de partager leurs expériences dans un livre…

Il y a 17 ans, le 21 septembre 2001, l’usine AZF, propriété d’une filiale de Total, explosait à Toulouse, faisant 31 morts et des milliers de blessés.
Après trois procès, et un pourvoi en cassation de l’industriel toujours en cours, plusieurs parties civiles viennent de sortir un livre sur les leçons à tirer de cette catastrophe.
Les cérémonies de commémorations auront lieu ce vendredi matin, en ordre dispersé.
Ce vendredi 21 septembre, 17 ans après la catastrophe d’AZF, les commémorations auront lieu encore cette année en ordre dispersé. Les autorités et des membres d’associations de victimes seront présents sur l’ancien site de l’usine, tandis que certains se rassembleront au rond-point du 21 septembre.

Ce sera le cas notamment des sinistrés du 21 septembre ou encore de syndicalistes de la CGT. Parmi eux, certains ont collaboré au livre AZF/TOTAL Responsable et coupable. Histoires d’un combat collectif qui vient de sortir en librairie.

En octobre 2017, après la condamnation de la filiale du groupe pétrolier et du directeur de l’usine pour manquements à leurs obligations de sécurité, plusieurs parties civiles ont décidé de coucher noir sur blanc leur long combat.

Syndicalistes, associatifs…
Ils sont ainsi quatorze à avoir pris la plume, pour évoquer aussi bien les causes de l’explosion que les conclusions à tirer de cette catastrophe. Il y a dix-sept ans, tous n’étaient pas sur les mêmes combats. Mais ils se sont retrouvés au cours des trois procès sur les mêmes bancs des parties civiles.

« Nous nous sommes aperçus qu’il y avait des expériences à partager, que nos échanges étaient fructueux. Nous savons tous que les stratégies des multinationales sont toujours les mêmes et que nous ne sommes pas à l’abri d’un nouvel AZF », explique Philippe Saunier de la CGT, coordinateur du livre et qui a longtemps travaillé chez Total.

Au fil des pages, les auteurs évoquent « les fausses pistes » sur lesquelles les enquêteurs ont été envoyés, mais aussi les procédures longues et fastidieuses. « Total a déployé des moyens et dépenser de l’énergie pour jouer la montre. Ils ont instrumentalisé les salariés avec le chantage à l’emploi. Au début, on a monté des murs entre les riverains et les salariés », assure Philippe Saunier.

Ce dernier espère que cette longue saga judiciaire prendra fin. Un pourvoi en cassation a été formé à l’issue du dernier procès par les avocats de Grande Paroisse et du directeur de l’usine. Il devrait être étudié l’an prochain.

Source : 20 Minutes
Auteur : Béatrice Colin
Date : 21/09/2018